Picto os def-03

EPAULE

La chirurgie de l’épaule avait mauvaise réputation… Les infiltrations à répétitions et les nuits sans sommeil étaient, jusque là, le quotidien des patients souffrant de l’épaule. Depuis une quinzaine d’années, les efforts incessants (notamment de chirurgiens français) ont permis une véritable révolution chirurgicale : les coiffes doivent être réparées sous arthroscopie, le traitement mini-invasif ou arthroscopique des luxations d’épaule permet une reprise sportive et les nouvelles prothèses ont transformé les résultats en terme de qualité de vie et d’indolence. C’est au contact des chirurgiens les plus expérimentés au plan mondial que nous avons appris à maîtriser ces techniques exigeantes. C’est avant tout le choix de la « bonne opération pour le bon patient » qui reste la clef du succès.

Picto os def-01

HANCHE

La chirurgie de la hanche est devenu depuis peu une vraie spécialité ! Pour être performant, le chirurgien qui veut utiliser les techniques actuelles doit les pratiquer très régulièrement. La chirurgie mini invasive de la hanche que nous avons mis au point a permis au patient de raccourcir sa durée d’hospitalisation (meilleur score Français), et de retrouver rapidement toute son activité (parfois même sportive). Beaucoup de ces nouvelles techniques ont d’ailleurs été mise au point dans notre groupe de chirurgiens. Plus de 20 ans d’expérience de la chirurgie prothétique mini invasive par voie antérieure (plus de 400 cas/an).  Première équipe française pour le traitement du conflit de hanche et celui de la dysplasie de hanche (ostéotomie, butée).  Formateur dans ce domaine, notre centre reçoit des chirurgiens du monde entier.

Picto os def-02

GENOU

L'articulation du genou est très exposée aux traumatismes notamment dans la pratique sportive. Ces blessures parfois considérées, a tort, comme bénignes peuvent avoir de lourdes conséquences sur l'avenir de votre genou et sur vos activités futures. Les chirurgies du genou, techniques de pointe réalisées sous arthroscopie ou par voies mini-invasives permettent de réparer, remplacer ou reconstituer les ligaments, les ménisques et maintenant le cartilage. Lorsque le cartilage a disparu, les techniques de prothèses personnalisées, partielles ou totales du genou permettent de retrouver une autonomie jusque là inespérée.  Une hospitalisation courte, des suites bien moins douloureuses, une rééducation rapide et dans la majorité des cas le retour aux activités physiques, sportives et athlétiques sont la conclusion de ces techniques abouties.

News et activités scientifiques